VOS ACTIONS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE FINANCÉES JUSQU'À 100 %.
Vous avez une question ?
Contactez notre service client au 09 70 71 21 42

évaluez le montant de votre prime énergie - CEE

Récupération de chaleur sur tours aéroréfrigérantes

Les tours aéroréfrigérantes (ou condenseurs évaporatifs) permettent de dissiper la chaleur d'un procédé grâce à la circulation d'un fluide dans un système d'échange thermique.

Les activités de distillation, concentration et séchage, le refroidissement de flux industriels et des groupes de production de froid génèrent notamment d'importantes quantités de chaleur. Les TAR permettent de les évacuer afin que le process refroidi reste performant et fiable.

Les secteurs de la Chimie, de l'Agroalimentaire et des Métaux sont ceux qui ont le parc de TAR le plus important en kW évacuables. (Source : ATEE)

La chaleur récupérée grâce à l'échangeur thermique, installé en amont de la TAR, peut être revalorisée de plusieurs façons :

  • Process :l'énergie est réintégrée dans l'un des process de l'entreprise
  • Confort : l'énergie est utilisée pour le chauffage ou préchauffage des locaux ou de l'eau chaude sanitaire (ECS)
  • Mixte :l'énergie est à la fois valorisée dans le/les process et également dans le confort

Une campagne de mesures et une étude du mode de fonctionnement de l'entreprise permet

  • d'identifier le(s) puits dans lesquels sera revalorisée la chaleur récupérée en amont de la TAR,
  • de dimensionner l'échangeur et, par là même, déterminer la prime liée aux CEE
  • Pour ainsi évaluer le potentiel technico-économique de cette opération.

Comment estimer la Puissance Thermique Récupérée sur votre site ?

Cette puissance correspond à la puissance thermique de l'Echangeur qui sera installé, elle est généralement supérieure à la moitié de la Puissance Nominale de la TAR (attention, elle doit être inférieur à 0,7 x Puissance Nominale de la TAR) Attention, cette opération n'est cumulable avec les opération de la chaleur sur groupe froid (IND-UT-117) ou sur compresseur d'air comprimé (IND-UT-103) si ces deux éléments sont connectés à la TAR

Récupération de chaleur et régulation sur groupe
de production de froid

« La production de froid et son réseau constituent un poste, en croissance, significatif du bilan électrique des entreprises : environ 10 TWh dans l'industrie et 25 TWh dans le tertiaire, c'est même souvent le poste majeur dans l'agro-alimentaire et dans le secteur de la distribution alimentaire. »

Source : « Journées CEREN de l'Energie Froid / Réseau»

Les recherches du CEREN mettent en évidence un gisement technique d'économies d'énergie d'environ 5 TWh dans l'industrie et 11 TWh dans le tertiaire. Une part importante du gisement industriel (40%) est accessible avec des TRI inférieurs à 3 ans.

Grâce aux Certificats d'Economies d'Energie, les Temps de Retour sur Investissement sont considérablement réduits. Dans certains cas, le montant des travaux peut être intégralement couvert par la prime générée par les CEE.

Plusieurs opérations peuvent permettre de réduire de façon importante les consommations d'énergie liées à la production de froid. Celles qui peuvent être financées par les CEE sont les suivantes :

  • Récupération de chaleur
  • Régulation permettant d'avoir une basse pression flottante
  • Régulation permettant d'avoir une haute pression flottante

Comment estimer la Puissance Thermique de l'échangeur ?

Cette puissance est limitée à deux fois la puissance éléctrique du moteur du groupe froid.Attention cette opération n'est pas cumulable avec la récupération de chaleur sur tour aéroréfrigérante si le groupe froid est connecté à la TAR